jeudi 21 mai 2015

Biographie Illustrée de Shinran Shônin (Goeden) 1/2

Le Godensho et le Goeden forment une biographie illustrée de la vie de Shinran shônin, écrite d'une part par le 3e abbé, son arrière petit-fils Kakunyo et illustrée d'autre part sur 4 rouleux par Jôga Hogen   le 10e mois de la troisième année de Eini : en 1295.
Je ne retranscrirai ici uniquement les illustrations.

Je n'ai malheureusement pu m'occuper uniquement de la moitié de cette superbe biographie mais je promets de réparer mon erreur par la suite.





Matsuwakamaro (nom d'enfance de Shinran) arrive à l'entrée du temple Tendai Shoren-in avec son oncle le Seigneur Hino Arinoro.




Matsuwakamaro (9 ans) et le Seigneur Hino Arinori sont recu en audience par l'abbé Jien.


L'abbé Jien supérieur du Temple Shoren-in au Mont Hiei.



         
Matsuwakamaro recoit l'ordination dans le Buddha - hall principal du temple des mains de l'abbé Jien. Son nom est changé en Hannen.

 
Vu large de la scène précédente



Hannen visite Maître Hônen à son ermitage de Yoshimizu


Maitre Honen (Genku)


Hannen voit un moine habillé en blanc dans un rêve qu'il fait en 1203. Ce moine est une incarnation du Kannon du Rokkakudo


Le Rokkakudo, chappelle bouddhique à été fondée par le Prince Shôtoku, protecteur du Bouddhisme au VIIes.Le futur Shinran y avait déjà passé 100 jours avant de recevoir une révélation le 95 jour, ce qui le fera allé à la rencontre de Maître Hônen.


Kannon apparait dans un rêve à Hannen sous la forme du Prince Shotoku lui demandant de prêcher le Nembutsu.


(Saut temporel) Quand Shinran à 84 ans un de ses plus proches disciples Renni voit le Prince Shotoku se prosterner devant Shinran et l'appeller (Maitre Shinran) une incarnation du Bouddha Amida)


Shinran (Ici nommé Shakku) à la permission de recopier le Senjakuchu, principal ouvrage de son maître et de copier son portrait que Hônen signera.Il donne au futur Shinran le nom de Zenshin.


Détail de la scene précédente : Remise du Senjakushu


Détail de la scene précédente : Remise du Portrait de Maître Honen, pour pouvoir le faire copier.


Autre plan


Shinran demande à Honen la permission de tester les autres disciples sur la Question de la naissance en Terre Pure par la Foi ou de la Pratique. Seikaku, Shinran, Horen, Shinku s'asseyent du coté de ceux qui ont répondu la Foi, tout comme le disciple Horiki. Maître Honen fera de même.


Détail: Question posé à Maitre Honen par Shinran. Maitre Hônen acquiesse

   
Maître Shinran s'apprétant à écrire le Terme foi le terme Foi (Shin).



Shinran affirme que sa foi est la même que si il n'est pas autant de sagesse que maître Honen sa foi est la même puisqu'elle vient du Buddha Amida .

Certains de ses condisciple ne peuvent accepter de telles déclarations.

Avant d'entendre l'acquiescement de leur maître.


(Saut temporel) un disciple de Shinran demande à celui-ci qu'il lui soit permit de peindre son Portrait. Le portrait sera fait par un peintre Jozen-bo qui dit avoir vu Shinran shônin en rêve la nuit précédente et qu'e le Shônin est une incarnation d'Amida.
Détail.


Lord Chikatsune entrant au Palais impérial pour discuter avec l'empereur des plaintes à l'encontre de l'école de la Terre Pure de Honen

Détail



D'autres nobles discutent au Jinjuden Hall du palais Impérial des plaintes envers l'école de Hônen


La sentence impériale est tombé, Plusieurs moines sont exilés dont Maître maitre Shinran dans le Nord-Ouest.Comme d'autre il est défroqué reçoit le nom de criminel de  Fujii-no-Yoshizane.




A suivre . . .

lundi 13 avril 2015

600e anniversaire de la naissance de Maître Rennyo






















Chaque fois que je vois des fleurs de cerisiers
Fleurir à profusion,
Mon désir augmente
Pour le Rivage Autre de l'Ouest.

{3e jour du 3e mois, 1498}



































Étant âgé de cinquante-six ans,
La Durée moyenne d'une vie Humaine,
La réalisation de l'Illumination véritable
Doit être vraiment proche.

{20e jour du second mois de 1470}





































Combien de temps encore
Durera la maladie de ce vieil homme ?
Je souhaite qu'Amida vienne et me prenne
Rapidement dans sa Terre Pure 




































Dans les deux caractères "Na-mo" 
Est l'esprit
Qui s'en remet à Amida;
Cela doit être su. 

{18e jour du 5e mois de l'année 1497}


































Suivant l'enseignement 
Que nous devons nous reposer sur Amida,
Je suis devenu quelqu'un qui se repose sur lui;
Comme je suis heureux !





































Un Magnolia a porté des fruits;
Puisse le vœu primordial d'Amida,
Aussi rare qu'est ce fruit,
Se répandre largement dans le monde !






























Combien de fois j'ai été trompé
Par mes propres résolutions !
La chose la plus infidèle :
Mon esprit.



































L'esprit qui se confie à Amida
Est rempli de gratitude;
Je suis toujours noyé
De larmes de joie.






































Celui qui s'en remet à Amida
Est comme le bateau du pêcheur;
Il a accumulé du mauvais karma,
Mais son bateau ne sombre pas.






























Éveiller une première pensée de Foi
De la suprême sagesse du Bouddha,
Je vous assure, est dû à l'activité
De la Lumière d'Amida.


{ 1er jour du 1er mois de l'année 1498 }































Depuis qu'Amida vous fait vous confier à lui
Et répond à cette foi, 
Votre cœur de foi
Ne naît pas de votre fort intérieur.


















C'est quelque poèmes de Maître Rennyo(1415-1499) était une façon de commémorer la naissance de ce Maître bouddhiste du XVe siècle né un 13 Avril il y a de cela 800 ans. Descendant de Maître Shinran, le 8e Monshu est souvent appelé le "Restaurateur". Il permit à l'enseignement de la Jôdoshinshû de se répandre dans plusieurs provinces. C'est également lui qui publia le première édition du du Shoshinge et des Wasan de maître Shinran qui seront dès lors chanté au cours des cérémonies quotidiennes.


















vendredi 27 février 2015

Shinran, le Luther du Japon ? : Audio en 5 parties

   J'ai eu dernièrement le grand plaisir de redécouvrir ces audios sur internet. Ils sont tirés d'une Conférence au Centre d'Études du Saulchoir du samedi 7 février 2009.

   Voici donc en 5 parties une introduction au Bouddhisme de la Terre Pure, et plus spécifiquement dans la lignée de Shandao auquel appartenait Shinran (1173-1263) un religieux japonais du Japon du XIIIe siècle.

   Ici deux intervenants sont présent :
Dennis Gira - Partie 5 :  Ce théologien et chercheur se spécialisa dans le Bouddhisme et étudia les écoles de la Terre Pure du Japon. Ce professeur honoraire à l'institut catholique de Paris à écrit de nombreux livres dont comprendre le bouddhisme (que je n'ai pas lu).

Jérôme Ducor - Partie 1 ~ 4 : Conservateur du département asie du Musée ethnographique de Genève. A 17 ans Il rencontra le Bouddhisme de la Terre Pure dans l'école de Shinran la Jôdo Shinshû dont il fut ordonné clerc il y a plus de quarante ans. Il a écrit plusieurs ouvrage dont Shinran : Un réformateur bouddhisme dans le Japon médiéval.

Nota Bene : Les titres donnés aux fichiers et les descriptions succinctes sont de mon seul fait.




Partie 1 Introduction générale  (18 mins 10 secs)


video


- Les 3 courants chinois de la Terre Pure
- La Prise de Refuge
- Un Moine jésuite et théologien important qui se pencha sur le Bouddhisme de la Terre Pure : Henri de Lubac (1896-1991)
- Les 4 critères en herméneutique bouddhique
- Histoire vision linéaire et vision cyclique en orient
- La Perspective  dans le Grand véhicule et celle dans le petit véhicule
- Le Bouddha fait œuvre de Buddha (en exposant le Dharma)





Partie 2 : Les bases (18' 01")



video


- Qu'est ce qu'une Terre Pure/un Champ de Buddha ?
- Une rapide définition de bodhisattva le candidat à l'éveil
- Les différents champs de Buddhas
- La double vérité ou double réalité dans le Bouddhisme
- Les différents Bouddhas du présent et du futur
- Le Grand Véhicule pose également les Buddhas des dix directions: les Buddhas du présent
- Méthode de la Voie des Saints/Méthode de la Terre Pure (Shodomon/jodomon) 
- Comment l'occident rencontre-t-il le Bouddhisme ? : Le Père des études bouddhiques scientifiques : Eugène Burnouf (1801-1852), père des études bouddhiques, chaire des études indiennes au Collège de France sous louis XVIII)







Partie 3 : Le Nembutsu (17' 57")



video


- Le Bouddhisme de la Terre Pure : Un bouddhisme corrompu ? Henri de Lubac
- Le Nembutsu/Buddhamnèse
- Quelques mots sur trois maitres de la Terre Pure :
Maître Shandao (613-681)
Maitre Hônen (1133-1212)
Maitre Shinran (1173-1263)






Partie 4 : La Nature de la Foi chez Shinran (18' 24")



video


- La calomnie du Dharma
- Le pouvoir personnel et le Pouvoir Autre (Jiriki et Tariki)
- La Foi n'est pas la notre.
- Le doute chez Shinran 
- qu'est-ce-que Jinen ?
- La méthode pour aller naitre dans la Terre Pure dAmida






Partie 5Comparaison entre l'enseignement de Hônen et celui de Shinran (14' 50")


+
video


 - Compter encore sur la dernière étincelle en soi versus s'abandonner à(u vœu d') Amida



mardi 13 janvier 2015

Hommage au bien aimé Zuiken Inagaki sensei, enseignant Jodo Shinshu de qualité (1885-1981) parti un 13 janvier.
Les poèmes qui suivent sont de lui. _/\_

(Les numéro entre parenthèses sont les numéros alloués à 200 de ses poèmes dans l'édition bilingue sorti sous le titre 'Shinshu Dharma-Pada'. Nous devons cette édition et les traductions à son fils Zuio Inagaki )























"Vous serez sauvés sans aucun doutes,"
             Amida nous le certifie avec assurance;
L'assurance du Buddha
     devient notre assurance. (65)































La réelle valeur de quelqu'un est trouvé sur son lit de mort,
   ou son pouvoir n'est rien
Ne soyez pas prétentieux !
   Quand vous ferez face à la mort, vous entenderez sa voix,
     "Comme est grand le Pouvoir du Vœu!" (67)































"Je comprends très bien mais je n'ai pas l'esprit fixé1 -
C'est parce que vous n'avez pas encore rencontré 
            la compassion du pouvoir 
               du Vœu Primordial.  (94)































Pour atteindre la naissance rien n'est requis, rien !2
       en effet, comme vous vous tenez ;
            rien - vraiment rien - n'est requis. (99) 































Dans Namo Amida Butsu
     l'appel du Pouvoir du Vœu Primordial - 
         Shinjin est trouvé et également
           la naissance dans la terre pure. 
Comme il est digne de confiance ! (190)































Au milieu de l' ignorance obscure et des passions aveugles,
      Il n'y a aucune voie pour la naissance dans la Terre Pure.
Le Tathâgata devient 
      La voie et la Torche.3
Namo Amida Butsu, Namo Amida Butsu. ( 169) 































Le Nembutsu4 est louange et reconnaissance
pour la bienveillance du Tathâgata.
C'est la manifestation de l'esprit qui
loue le Tathâgata
et se réjouie dans le bonheur qui nous est donné. (138)


















Zuiken Inagaki sensei (1885.1981.)

___







1. Cet esprit est l'un des 3 esprit du 18e vœu appellé aussi le vœu primordial d'Amida.
Ce 2e esprit contient les deux autres qui sont le désir d'aller en terre Pure et l'esprit sincère. C'est Shingyo, la Foi réjouie. Cette Foi transféré en nous par le Buddha Amida est la vraie cause de notre naissance en terre Pure.


2.Aucune pratique n'est requise pour aller naître en Terre Pure et réaliser l'état de Bouddha : Ni sagesse particulière, ni les techniques méditatives, ni la récitation des sutras ni des mantras, ni le respect strict des préceptes comme faire faire de bonnes actions et même pas par le Nembutsu si celui-ci est basé sur la volonté, sur la force ou l'habilité du pratiquant. Dans ce cas-ci ce sera un Nembutsu du pouvoir propre (que l'on oppose au Nembutsu du pouvoir personnel) le Nembutsu du 20e vœu pas celui du 18e.


3. On ne peut s'empêcher de penser au  wasan bien connu de notre tradition :
Il est une grande torche dans la longue nuit de l'ignorance;
Ne vous attristez pas que votre œil de sagesse soit obscurci;
Il est un navire dans le vaste océan des naissances-et-des morts;
Ne vous affligez pas que vos obstructions de mauvais karma soient lourdes.
         Shozomatsu wasan, (hymne des âges derniers) 36 Par Shinran shônin


4. Le Nembutsu c'est Namo Amida Butsu, litt. Révérence au Buddha Amida, mais Maître Shinran reprendra l'explication de Maître Shantao : 
Namo Amida Butsu :  Je prends refuge dans le Buddha Amida. 
   voir KGSS II:34 par Shinran shônin


Sur Zuiken (en anglais) cliquez Ici