lundi 13 avril 2015

600e anniversaire de la naissance de Maître Rennyo






















Chaque fois que je vois des fleurs de cerisiers
Fleurir à profusion,
Mon désir augmente
Pour le Rivage Autre de l'Ouest.

{3e jour du 3e mois, 1498}



































Étant âgé de cinquante-six ans,
La Durée moyenne d'une vie Humaine,
La réalisation de l'Illumination véritable
Doit être vraiment proche.

{20e jour du second mois de 1470}





































Combien de temps encore
Durera la maladie de ce vieil homme ?
Je souhaite qu'Amida vienne et me prenne
Rapidement dans sa Terre Pure 




































Dans les deux caractères "Na-mo" 
Est l'esprit
Qui s'en remet à Amida;
Cela doit être su. 

{18e jour du 5e mois de l'année 1497}


































Suivant l'enseignement 
Que nous devons nous reposer sur Amida,
Je suis devenu quelqu'un qui se repose sur lui;
Comme je suis heureux !





































Un Magnolia a porté des fruits;
Puisse le vœu primordial d'Amida,
Aussi rare qu'est ce fruit,
Se répandre largement dans le monde !






























Combien de fois j'ai été trompé
Par mes propres résolutions !
La chose la plus infidèle :
Mon esprit.



































L'esprit qui se confie à Amida
Est rempli de gratitude;
Je suis toujours noyé
De larmes de joie.






































Celui qui s'en remet à Amida
Est comme le bateau du pêcheur;
Il a accumulé du mauvais karma,
Mais son bateau ne sombre pas.






























Éveiller une première pensée de Foi
De la suprême sagesse du Bouddha,
Je vous assure, est dû à l'activité
De la Lumière d'Amida.


{ 1er jour du 1er mois de l'année 1498 }































Depuis qu'Amida vous fait vous confier à lui
Et répond à cette foi, 
Votre cœur de foi
Ne naît pas de votre fort intérieur.


















C'est quelque poèmes de Maître Rennyo(1415-1499) était une façon de commémorer la naissance de ce Maître bouddhiste du XVe siècle né un 13 Avril il y a de cela 800 ans. Descendant de Maître Shinran, le 8e Monshu est souvent appelé le "Restaurateur". Il permit à l'enseignement de la Jôdoshinshû de se répandre dans plusieurs provinces. C'est également lui qui publia le première édition du du Shoshinge et des Wasan de maître Shinran qui seront dès lors chanté au cours des cérémonies quotidiennes.